Press

Extraits de presse • Julien Szulman

On 2 June 2020

But there are clear leitmotifs: Sultan Shahriyar’s stern pronouncements bellowed by the brass; Scheherazade spinning her lines as narrator, sensitively, sweetly embodied here by the LSO’s guest leader, French violinist Julien Szulman
Mark Pullinger, 10/06/2019, Bachtrack

The LSO made the most of gentler passages as well, above all in the mournful, wistful solos of last night’s guest leader, Julien Szulman.
Boyd Tonkin, 11/01/2019, ArtsDesk

On retient notamment Julien Szulman, le violon solo à la virtuosité désinvolte simplement parfaite.
Julius Lay, 11/12/2017, Bachtrack

Le dernier ballet est l’Arbre des songes, avec en soliste le violoniste Julien Szulman. Des costumes verts cette fois, sur un décor de fumée mouvante sur un fond de montagnes enneigées. Szulman est remarquable dans sa compréhension de l’univers complexe de Dutilleux, avec une sensibilité toujours à l’éveil, se coulant dans la mobilité de l’écriture. Son violon s’égoutte, scintille, vole.
Manuel Gaulhiac, 30/06/2016, Bachtrack


Read More on Julien Szulman
Read All press articles