Presse

HS – LA LETTRE DU MUSICIEN – 2004-5 • Sélim Mazari

Le 13 novembre 2014

Quelques réflexions sur les enfants doués, entretien avec Brigitte Engerer

(…)

« Vous faites une différence entre les enfants qui ont des facilités et les enfants doués ?

On peut dire, en simplifiant, qu’un enfant qui a des facilités techniques sait très aisément faire ce qu’on lui demande. Un enfant doué a deux qualités supplémentaires : une curiosité immense pour un enfant de son âge, il est affamé de musique comme un gourmand regarderait la devanture d’une pâtisserie ; il est aussi intelligent et comprend ce qu’on attend de lui, sent et vit la musique. Il faut ces trois ingrédients pour parler de talent.

Comment reconnaissez-vous un enfant doué?

J’ai rencontré Sélim, que m’a présenté Suzel Ginisty. C’est un garçon étonnant qui marque par son enthousiasme. Il est extrêmement curieux, volontaire et a une réelle conviction. Sa compréhension du phrasé et du son est menée par une pensée qui le guide au-delà de ce que ses possibilités techniques actuelles lui permettent de réaliser. Mais peu importe, il a une image idéale de ce que l’oeuvre doit être et c’est merveilleux. »


+ d'infos sur Sélim Mazari
Voir Tous les articles de presse